Comité d’établissement extraordinaire du 29 novembre 2017 Activité Sociales et Culturelles: vous avez dit « sociales » ?

 

Comme en 2016 et en 2017, la CGT a proposé un budget construit sur la moyenne économique (revenus et composition du foyer de l’agent) et réparti entre prestations agents (50%), prestations enfants (45%) et une part « collective » (5% pour les secours, les voyages moyens et courts séjours, les week-ends…)

Les prestations que nous avons proposées :

Pour les agents : une dotation vacances, une dotation billetterie loisirs, une dotation agent fête de fin d’année.
Pour les enfants : une dotation garde d’enfant 0-3 ans, une dotation vacances enfants 0-18 ans, une bourse de scolarité pour les 4-26 ans et une dotation enfant en situation de handicap.

Notre proposition a été soumise au vote et rejetée à la majorité par les élus.

Au final, comme en 2016 et en 2017, le seul critère retenu majoritairement pour le versement des prestations est celui du revenu Pôle emploi imposable de l’agent au 31/12/2017 : cela exclut tous les autres revenus que pourrait percevoir l’agent : IJSS, revenus immobiliers, rentes, revenus professionnels autres que ceux de Pôle emploi...ainsi que les revenus du conjoint et également la prise en compte de la composition du foyer, notamment le nombre d’enfants…

Les élu-e-s CGT Pôle emploi Occitanie ont refusé de valider les propositions de dotations basées uniquement sur le revenu Pôle emploi de l’agent sans prise en compte des revenus et de la composition du foyer fiscal.

La CGT s’est donc abstenue sur les votes de ces dotations
pour rester en cohérence avec ses positions contrairement à d’autres organisations syndicales

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *