Négociations assurance chômage

Lors de la séance du 8 février, des projets ont été présentés, mais le patronat – mené par le Medef – n’a pas montré beaucoup d’entrain à les prendre en compte. La CGT a proposé une rédaction pour l’article 4 afin de créer des nouveaux droits pour les demandeurs d’emploi dans une logique de confiance et non de sanction.

séance du 8 février 2018

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *