Négociation annuelle obligatoire 2018 : 0 + 0 = la tête à Toto

Aucune augmentation générale des salaires justifiée par une provocation inacceptable  

Une séance de Négociation Annuelle Obligatoire était convoquée ce mardi 6 mars.

Après avoir reconnu les efforts accomplis par l’ensemble des agents, la Direction annonce qu’il n’y aura aucune augmentation de la valeur du point ni de la part fixe. Elle pousse même la provocation en justifiant l’absence d’augmentation générale par la mise en place de la compensation de la CSG.

L’ensemble des organisations syndicales représentatives dans la branche ont donc quitté la séance et rédigé le communiqué ci-joint

Ce blocage des salaires s’inscrit dans les politiques d’austérité imposées par le gouvernement à toute la fonction publique.

Plus que jamais, il est donc indispensable de se mobiliser par la grève et dans les manifestations, le 22 mars, pour montrer notre détermination commune et faire aboutir nos revendications.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *