Complémentaire Santé

Le renouvellement en 2017 des marchés de prévoyance complémentaire santé, décès et garanties de salaire, pour lesquels le Directeur général avait ouvert des négociations marathon avec les organisations syndicales le 29 octobre 2015, a abouti à un accord au rabais le 25 janvier 2016 que seule la CGT a refusé de signer. 
La direction nous exhortait en effet à « faire des économies » et, sans mettre un euro de plus de sa poche, à accepter la baisse des garanties et la hausse des cotisations après celles déjà subies en 2014 et 2015 et ce, en contrepartie de très insuffisantes améliorations !
A l’issue de l’appel d’offres lancé en avril 2016, elle a décidé de reconduire Malakoff-Médéric pour la mutuelle santé et Mutex pour la prévoyance complémentaire, pour 5 ans à compter du 1er janvier 2017.
Télécharger l’ Analyse de la CGT

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

RSS